Director's Cut

Bonnes toiles !

Director’s Cut 64

Realité Directors

Prochaine émission de Director’s Cut à retrouver ici et sur le site Djpod.fr à partir de jeudi 15 octobre ! Au programme : Sicario, de Denis Villeneuve Vers l’autre rive, de Kyoshi Kurosawa Ni le Ciel ni la Terre, de Clément Cogitore Asphalte, de Samuel Benchetrit Je suis à vous tout de suite, de Baya Kasmi  Sangue del mio Sangue, de Marco Bellocchio The Visit, de M. Night Shyamalan Maryland, de Alice Vinocour.. Read More

The Visit, M. Night Shyamalan

the visit

The Visit présente typiquement le cas d’un réalisateur avec une très forte personnalité, obligé de se soumettre aux contraintes d’une maison de production, en l’occurrence la Blum House Production. Maison de production de films d’horreur minimalistes, célèbre pour Paranormal Activity ou Sinister, elle a commis récemment les suites d’Insidious et autres mauvais films à screamers. On peut signaler que, très souvent, la Blum House produit des œuvres en found footage, comme ici pour The Visit. Or, le principe.. Read More

Ecoutez Director’s Cut 63

Realité Directors

Bilan estival, Dheepan, Youth, Cemetery of Splendour… Oyez Oyez! Director’s Cut est de retour sur vos ondes! Après avoir écumé les salles de cinéma pendant l’été, les chroniqueurs de votre émission de cinéma, vous dévoilent ce qu’ils en ont pensé. Sans oublier bien sur les débats sur les perles (ou pas) de la rentrée : https://djpod.com/directorscut/director-s-cut-63-bilan-estival-dheepan-youth-cemetery-of-splendour Sommaire : – Bilan de l’été – Youth – Les deux amis – Much Loved – Dheepan –.. Read More

Life, Anton Corbijn

life2

  Le titre du film c’est le mot « Life » isolé, fragile, précieux dans l’écrin d’une affiche. Certes, c’est le nom de la revue qui va publier en 1955 les photos que Denis Stock (Robert Pattinson) prendra du définitivement jeune James Dean (Dan Dehaan). Mais c’est aussi la marque d’un film qui va à l’essentiel et sait de quoi il veut parler. Peut être que vous vous rappelez du film The American avec George.. Read More

Love va-t-il gagner le « Mommy » 2015

love

Étrange paradoxe que ce film qui montre tant de corps sans jamais lui-même prendre corps ! La chair n’y est pas triste, hélas – elle voudrait bien atteindre à cette dignité – elle y est juste chiante. Pour être plus exact, 134 minutes de viandes fadasses étalées sous nos yeux en un long bâillement. Œuvre ni émouvante, ni même sensuelle, le cœur comme la bite s’emmerdent. Si, à défaut de pornographie, puisque, parait-il,.. Read More

Vice Versa

Ohlalaaaaaaaaaaaaaa si vous saviez combien j’étais heureuse quand j’ai appris qu’un film d’animation faisait un carton à Cannes, et combien j’étais heureuse quand j’ai réussi à être sur la liste des chroniqueurs qui allaient le voir, et comment j’étais super contente d’y aller avec mon mec qui est un mec génial de type latino-oriental sexy et distingué à mi chemin entre la bête sauvage et le crooner ! Certes j’avais du mal à.. Read More

Vincent n’a pas d’écailles

Pour son nouveau blockbuster, Sam Raimi l’a joué incognito, s’est costumé en bon français et a pris le nom de Thomas Salvador ; quant à ses protagonistes, cette fois, il a décidé de les mettre à nu. Vincent n’a pas d’écaille, Vincent n’a pas d’écaille… oui mais Vincent voit ses capacités physiques décuplées au contact de l’eau ; or Vincent n’a pas envie d’être un super héros, ni un héros, ni vraiment un.. Read More